Barcelone sous pression des indépendantistes radicaux

Barcelone sous pression des indépendantistes radicaux

Le gouvernement espagnol se réunit vendredi à Barcelone pour un conseil des ministres sous haute protection policière en raison des nombreuses manifestations prévues par les indépendantistes radicaux, qui contrastent avec le dialogue renoué jeudi avec le gouvernement catalan.

“Soyons ingouvernables”, “Faisons tomber le régime”. C’est sous ces mots d’ordre que plusieurs organisations indépendantistes catalanes ont appelé leurs militants à tenter de bloquer Barcelone et même d’empêcher la réunion gouvernementale délocalisée dans la métropole catalane et perçue comme une “provocation” du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez.

Dès l’aube, une dizaine de routes avaient été coupées par les indépendantistes radicaux des Comités de défense de la République (CDR) en Catalogne, dont les autoroutes AP7 et A2, d’importantes voies d’accès à Barcelone ainsi que des axes névralgiques de la métropole catalane, a indiqué le service de gestion du trafic de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *