Ben Abdelkader: Les examens de l’emploi consacrent la transparence et l’égalité entre les marocains

by Emploi Maroc

“Les nominations à des postes à responsabilités sont fondées sur des dispositions constitutionnelles qui garantissent la transparence, l’égalité et l’égalité des chances”, a déclaré le ministre chargé de la réforme de l’administration et des fonctions publiques, Mohamed Ben Abdel Kader. Il a refusé d’associer emploi à la fonction publique au Maroc au “favoritisme, népotisme et droit de mon ami”.

“Notre pays est entré depuis 2012 dans une nouvelle phase de transparence absolue, d’égalité et d’égalité des chances pour tous les citoyens de ce pays”, a déclaré ce responsable lors d’une session hebdomadaire de questions orales à la Chambre des représentants. “C’est une manifestation de cette égalité des chances et des chances. Un portail électronique ouvert à tous les marocains sans exception.

“La plupart des nominations ne respectaient pas le contenu de la constitution. Les femmes et les jeunes en ont été exclus et le gouvernement est toujours soumis au principe de la division du gâteau à un moment où les meilleurs citoyens du pays émigrent en raison de la marginalisation. Qui ont été dans leur pays. “

Le ministre a rejeté ce qu’il a appelé “des appels d’offres politiques parce que le Maroc a pris des mesures importantes pour assurer la transparence et l’égalité des postes à responsabilités, conformément aux décisions de la constitution”. Dans sa réponse à la question de l’exclusion de certaines spécialités de la fonction publique, , Où il est annoncé en fonction des disciplines requises qui sont situées dans les limites du travail.

“Sur les 966 nominations à des postes de direction, les femmes ont bénéficié de 199 postes, ce qui est un chiffre important”, a-t-il déclaré, ajoutant que “le travail recherche l’efficacité et l’excellence, et que le dicton selon lequel il existe du favoritisme parmi les partis est un coup porté à l’action politique” Ajoutant qu ‘”il y a un effort concerté entre le ministère et le ministère de l’Enseignement supérieur en vue de développer une base de données de tous les maîtres et des preuves correspondantes”.

Dans un contexte connexe, le PAM a appelé son équipe parlementaire à former un comité d’information sur les nominations aux plus hautes personnalités. Un membre de l’équipe du parti a déclaré: “Après le nombre de nominations à des postes à responsabilité dépassant un millier de nominations par le gouvernement au cours de ce mandat et du mandat précédent, Et adopté la caractéristique de l’échange de nominations entre les partis qui composent la majorité, l’équipe parlementaire d’originalité et de modernité un processus constitutionnel est de recueillir une série de signatures de parlementaires pour préparer la demande de la Commission de vérité sera développé dans les prochains jours.

Articles similaires