Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche plus virulente

by Éditeur

Ce sont les autorités vietnamiennes qui l’annoncent officiellement. Elles ont identifié une souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que celle qui est connue jusque-là à Dan Nang, une ville touristique très prisée des vacanciers, et tentent d’enrayer son expansion. Le pays, qui était jusqu’ici épargné, s’est donc soudainement retrouvé avec un pic de contaminations.

La complication viendrait du fait que cette nouvelle souche serait 2 fois plus contagieuse que celles dont on a connaissance à ce jour. Son taux de reproduction serait de 5 à 6 (une personne contaminée infecte en moyenne 5 à 6 personnes) contre 1,8 à 2,2.

Un premier cas de Covid-19, depuis quelque 3 mois, avait été détecté dans la ville récemment. Depuis lors, ce sont pas moins de 174 nouvelles contaminations dont l’origine se situe à Da Nang qui ont été recensés et diffusées dans des villes telles que Hanoi et Ho Chi Minh Ville.

Le pays a enregistré son premier décès dû au coronavirus vendredi dernier ; un véritable coup d’arrêt à sa politique de contrôle de la pandémie jusque-là considérée comme « exemplaire ».

Deux hôpitaux temporaires ont été installés en urgence à Danang, les quatre hôpitaux de la ville étant saturés, et l’armée a été déployées pour mener des campagnes de désinfection.  Les bars et restaurants avaient rouverts et de nombreux Vietnamiens étaient partis en vacances sur des vols intérieurs, notamment vers Da Nang, au regard des résultats positifs obtenus par les campagnes de prévention. Les promotions destinées à soutenir l’industrie touristique du pays avaient ainsi permis de pousser les vietnamiens vers les villes touristiques du pays.

Articles similaires