Gabon : Le bilan du putsch manqué revu à la hausse

Le bilan du coup d’Etat manqué au Gabon a été revu à la hausse, mardi, faisant état de deux morts et 7 arrestations selon une nouvelle déclaration de Guy-Bertrand Mapangou, porte-parole du gouvernement gabonais aux médias.

Le responsable gabonais avait annoncé, lundi, 4 arrestations et un officier de la Garde républicaine en fuite.

« Deux des putschistes présumés qui s’étaient emparés de la radio d’État gabonaise ont été tués et sept autres arrêtés », a rapporté mardi France24, citant le porte-parole du gouvernement gabonais.

Internet et les réseaux sociaux demeurent coupés dans le pays, mesure prise juste après la prise de la radio-télévision d’Etat, lundi à l’aube, par un groupe de la Garde républicaine qui a annoncé la prise du pouvoir et la création d’un “Conseil national de restauration”.

Le président gabonais, toujours en convalescence à Rabat (Maroc) suite à un malaise le 24 octobre dernier, n’a pas encore réagi, alors que la tentative du coup d’Etat a été largement condamnée au niveau international.

www.aa.com.tr

Articles similaires