Hakim Hajoui, de l’OCP à l’ambassade du Maroc à Londres

by Éditeur

Nommé ambassadeur du roi au Royaume-Uni et en Irlande du Nord le 6 juillet, Hakim Hajoui, 38 ans, devrait quitter la direction du cabinet de Mostafa Terrab à l’OCP pour arriver à South Kensington dans un contexte où Rabat et Londres veulent écrire une nouvelle page. Ça tombe bien, lui aussi. Portrait. 

Il paraît que l’on existe dans la trace que l’on laisse derrière soi. Celle de Hakim Hajoui au sein de l’OCP n’est pas près de s’effacer au premier courant d’air, une fois la porte du siège refermée et après les réjouissances d’un dernier pot pour célébrer un “nouveau départ”. Pour en prendre la mesure, il suffit de tendre l’oreille à la porte du cabinet du président du géant des phosphates, où la nouvelle du départ du chef de cabinet n’a laissé personne indifférent. Prise de température : “Nous sommes passés d’un sentiment de fierté de le voir nommé à de telles fonctions, à de la nostalgie en se disant que nous ne serons plus amenés à travailler directement avec lui”, traduit un proche collaborateur.

Pour lire l’integralité: TelQuel

Articles similaires