La fête indonésienne propage dans la cour de la mosquée de Riyad à Rabat

La fête indonésienne propage dans la cour de la mosquée de Riyad à Rabat

La fête indonésienne propage dans la cour de la mosquée de Riyad à Rabat

Syed Sharif Shamsouri, ambassadeur de la République d’Indonésie au Maroc et en Mauritanie, s’est dit heureux de voir le public réuni autour de la plate-forme du festival des pâtes indonésiennes, ajoutant qu’il était venu présenter l’Indonésie à son pays frère, le Maroc.
L’ambassadeur d’Indonésie a déclaré que la deuxième session du festival, qui s’est tenue vendredi à la mosquée de Riyadh à Rabat, a été précédée par une première session l’année dernière, ajoutant que l’objectif du festival est de goûter à la cuisine indonésienne et de suivre les performances du pays.
M. Sherif Shamsouri, qui a commencé son discours en souhaitant la paix et la fin du public, a souhaité que le public soit heureux ce soir, remerciant les organisateurs de ce festival et espérant qu’il se poursuivra dans les années à venir.

Le Festival des nouilles indonésiennes a introduit une gamme de plats indonésiens, notamment des pâtes. Ses retours seront retournés au Centre national pour les handicapés.
Le festival a été ouvert avec des chansons interprétées par des Indonésiens à la batterie et à la guitare électrique. Des chansons marocaines telles que “Viva Moroco” de Hatem Amor, des chansons algériennes telles que Zeina pour le groupe Babylon et “This is Life” du jeune Khaled, ainsi que des chansons américaines et arabes ont été interprétées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *