L’ambassadeur du Maroc au Ghana accusé de harcèlement sexuel

Une plainte pour harcèlement sexuel contre Mohamed Farhat, ambassadeur du Maroc au Ghana, a été adressée au ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, vendredi 11 janvier dernier, rapportent nos confrères du 360.

L’auteur de la plainte est une employée de l’ambassade du Maroc dans la capitale ghanéenne. Elle relate dans son courrier au ministère le préjudice que l’ambassadeur lui aurait causé, selon une source à Rabat consultée par le quotidien.
Afin d’éclaircir cette affaire, une délégation a été envoyée sur place, à Accra, par le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale. D’après la source précitée, la “mission d’inspection” dépêchée sur place se compose de trois personnes, dont une femme.

Né le 11 mars 1959 à Casablanca, Farhat a occupé différents postes de responsabilité au sein du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Il a été notamment chef de département des foires et des expositions à la Direction des études et de la coordination sectorielle (1995-1997) et chef du département pour le désarmement à la Direction des Nations unies et des organisations internationales (1997-1999).

Il a été également chef de département de la coopération culturelle (2003-2005), de la coopération internationale (2005-2007) et des partenariats régionaux.

Il a aussi été chargé d’affaires à l’Ambassade du Maroc en République Centrafricaine (1986-1994), chef de mission à l’ambassade du Maroc en Chine (2007-2011) et chef de mission adjoint à l’ambassade du Maroc en France en 2017.

Décoré du Wissam alaouite de l’ordre national de mérite et d’officier de l’ordre du mérite centrafricain.

Source: H24info

Articles similaires