Retrait américain de Syrie/ Trump : “Pas si vite”

Le président des Etats-Unis, Donald Trump a déclaré que le retrait des forces américaines de la Syrie n’aura pas lieu “aussi vite”.

S’adressant aux journalistes à la Maison Blanche, dimanche, Trump a déclaré: “Nous nous retirons de Syrie. Nous allons retirer nos troupes. Je n’ai jamais dit que nous le ferions aussi rapidement.”

“Quand j’ai été élu président il y a deux ans, Daech était partout en Syrie et partout en Irak. Nous avons éliminé Daech en Irak”, a déclaré le président américain.

Et d’ajouter: “L’Iran et la Russie détestent Daech encore plus que nous. La Turquie ne le déteste peut-être pas autant que nous. Mais ces pays détestent Daech. Ils peuvent également participer un peu aux combats dans leur voisinage”.

“Nous nous retirons de la Syrie, nous le faisons mais nous ne nous retireront pas complètement jusqu’à ce que Daech soit parti”, a-t-il noté.

Le mois dernier, Trump avait pris la décision inattendue de retirer 2 000 soldats américains de la Syrie, suscitant les critiques de nombreux alliés et conseiller, y compris de son propre cabinet.

Après l’annonce, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a présenté sa démission.

Le président a ensuite réfuté les informations selon lesquelles il avait fixé un calendrier de retrait de quatre mois, soutenant que cela se fera sur une certaine période. Cependant, il n’a pas proposé de calendrier précis pour le retrait de l’ensemble des troupes américaines de la région.

La semaine dernière, Trump a semblé reculer par rapport à ses déclarations initiales sur un retrait rapide de la Syrie.

“Nous renvoyons peu à peu nos soldats à leurs foyers pour qu’ils retrouvent leurs familles, tout en combattant ce qui reste de Daech”, a tweeté Trump lundi dernier.

 

AFP

Articles similaires