Robert Lewandowski explique pourquoi il n’a pas rejoint le Real Madrid

Rare dans les médias, Robert Lewandowski a accordé une longue interview en Espagne. L’occasion pour le buteur polonais du Bayern Munich de revenir sur son rendez-vous manqué avec le Real Madrid.

En voilà un qui va profiter de la suspension des championnats pour se refaire une santé. Opéré avant que la pandémie de coronavirus ne paralyse le monde du football, Robert Lewandowski (31 ans) devrait être frais et disponible pour se remettre à marquer lorsque le football reprendra ses droits en Allemagne et en Europe. Et il faut dire que, ces derniers mois, le Polonais réussit plutôt bien dans cette tâche. Avec 25 réalisations en 23 matches de Bundesliga et 11 buts en Ligue des Champions, le buteur, comme souvent depuis qu’il évolue au plus haut niveau, marche sur l’eau.

Une régularité dans la zone de vérité qui avait poussé plusieurs fois le Real Madrid a tenté de l’attirer dans ses filets. Dans un entretien accordé au quotidien sportif espagnol Sport, l’intéressé raconte que deux stars de la Casa Blanca, Sergio Ramos et Cristiano Ronaldo, lui avaient dit à l’issue d’un match de C1 entre les deux formations qu’il devait les rejoindre à Madrid. « Oui, c’est vrai », a-t-il révélé avant d’expliquer pourquoi il n’avait pas répondu à leur invitation.

Pourquoi il a dit non

« Tu peux aller en Liga ou dans n’importe quel autre championnat du monde, un autre grand club, mais pour moi, ce n’est pas le plus important. J’ai réussi à atteindre mon meilleur niveau là où je suis et j’ai encore envie de continuer à le faire », a-t-il confié, jurant donc fidélité à un Bayern avec qui il est lié jusqu’en juin 2023. Un Bayern où il se sent réellement comme chez lui.

« Je suis dans l’un des meilleurs clubs du monde, je sais que je peux être heureux ici. L’équipe que nous avons est d’un très bon niveau. L’effectif est excellent, tout comme la structure sportive du club. Tout est plus facile quand tu joues dans un club comme ça », a-t-il conclu. Pourquoi changer une méthode qui gagne ? N’en déplaise au Real Madrid de Florentino Pérez…

Articles similaires