Télécoms: Le chinois Oppo veut poursuivre son offensive en Europe

Télécoms: Le chinois Oppo veut poursuivre son offensive en Europe

Le fabricant de téléphone chinois Oppo a déclaré jeudi vouloir poursuivre son offensive en Europe, citant l’Allemagne, la Roumanie, la Bulgarie et l’Ukraine parmi les prochains pays qu’il pourrait viser.

Oppo est devenu le quatrième vendeur mondial de smartphones au quatrième trimestre 2018, avec 31,6 millions d’appareils écoulés et une part de marché de 7,7%, selon le cabinet Gartner.

Alen Wu, vice-président et président des activités internationales d’Oppo, s’est implanté sur dix nouveaux marchés depuis le début 2018, dont l’Espagne et la Grande-Bretagne.

“Nous menons actuellement des recherches – nous faisons nos devoirs – pour pénétrer d’autres marchés européens, tels que l’Allemagne, la Roumanie, la Bulgarie et l’Ukraine”, a-t-il déclaré lors du salon annuel sur les télécoms à Barcelone.

“Ces deux derniers jours, nous avons eu de nombreuses discussions avec des opérateurs et des distributeurs, qui souhaitent vivement entamer une vaste collaboration avec Oppo.”

Selon IDC, Oppo, qui a dévoilé ses premiers smartphones de cinquième génération (5G) à Barcelone, se classe au deuxième rang derrière Huawei sur le marché chinois.

“En Europe, notre objectif est d’établir notre marque pour une gamme de produits allant du milieu au haut de gamme”, a déclaré Alen Wu, ajoutant que les prix de ses appareils se situeraient dans une fourchette de 250 à 600 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *