Trump est disqualifié pour les nouvelles élections

(FILES) This file photo taken on January 11, 2017 shows US President-elect Donald Trump during a press conference at Trump Tower in New York. US President-elect Donald Trump on January 13, 2017 shrugged off the strikingly divergent positions his cabinet picks have taken on Russia, torture, and a host of other issues, saying he wanted them to express their own ideas. "All of my Cabinet nominee (sic) are looking good and doing a great job," he said in an early morning tweet. "I want them to be themselves and express their own thoughts, not mine!" / AFP PHOTO / TIMOTHY A. CLARY

Trump est disqualifié pour les nouvelles élections

En trois jours d’investiture interrompue démocrates élus une cérémonie célébrité, entrepreneur reçoit la moitié de mes vues préférées comme ses prédécesseurs.

Le président Bush n’a jamais porté de quarante ans de pouvoir avec un haut niveau de popularité.
Trois jours après son investiture, Donald Trump n’a que 40% d’opinions positives, selon un sondage mené mardi par le Washington Post et ABC News. Donald Trump est deux fois moins populaire que ses prédécesseurs, Jimmy Carter, Ronald Reagan, George W. Bush, Bill Clinton et George W. Bush, lorsqu’ils prennent le pouvoir.
En revanche, Barack Obama, entré à la Maison Blanche en 2009 avec 79% de points de vue positifs, était plus intéressant.

Si les Américains font confiance au milliardaire pour trouver du travail dans les régions sinistrées du pays, seuls quatre sur dix sont d’accord avec la manière dont il a dirigé la transition depuis son élection,
Selon une autre enquête CNN / ORC.
En comparaison, 84% des Américains apprécient le gouvernement de Barack Obama lors de son arrivée à la Maison Blanche en 2008.

»Lire aussi: Etats-Unis:” Effet Trump “sur les annonces de création d’emplois

Ces numéros de nuisance ont publié le prochain maître des lieux.
“Les mêmes personnes qui ont mené de faux sondages lors des élections et ont tout faux, mènent maintenant des sondages d’opinion.
“En fait, les sondages nationaux menés avant les élections ne contenaient que quelques points avec le résultat final du vote: ils en attendaient trois,
Hillary Clinton a progressé de 3 points et a obtenu 2,1 points au vote populaire. En revanche, les sondages du pays étaient faux.
Selon les derniers sondages effectués cette semaine par Real Clear Politics, environ 50% des Américains ont une vision défavorable des républicains. Jour d’élection
58% des électeurs n’avaient pas une bonne opinion de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *