ven. Nov 22nd, 2019

washignton demande à l’ONU la punition de l’iran

Les Etats-Unis ont exhorté mercredi le Conseil de sécurité des Nations Unies à prendre des mesures punitives contre l’Iran afin de freiner son programme de missiles, menaçant le Moyen-Orient et au-delà, mais la Russie et la France ont au contraire insisté pour un “dialogue” avec Téhéran.
“Il est clair que les activités relatives aux missiles balistiques du régime iranien sont en place depuis l’accord sur le nucléaire”, conclu en 2015 et laissé en mai par les États-Unis, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo est venu participer à la réunion de non-prolifération des Nations unies.

Mec
“Nous appelons le Conseil à prendre des mesures pour inspecter et interdire, dans les ports comme en haute mer, de contrecarrer les efforts inlassables de l’Iran pour contourner les restrictions existantes sur les armes.” Mike Pompeo, qui cherche à construire une “alliance” de nations partageant l’approche américaine,
Il a également appelé à la levée de l’embargo sur les armes imposé à l’Iran lors de son expiration en 2020 dans le cadre de l’accord sur le nucléaire.
L’Iran, qui se défend, est accusé par les États-Unis de violer les résolutions de l’ONU en testant les missiles et en fournissant des armes aux rebelles yéménites Huthi.
Dans un rapport publié cette semaine, l’ONU indique que de nouvelles armes, de fabrication iranienne, ont été trouvées au Yémen.
Ce sont “deux lanceurs de missiles guidés anti-chars” récupérés par la coalition dirigée par les Arabes dirigée par les Saoudiens et soutenue par Washington.
Il porte “les caractéristiques de la fabrication iranienne et les marques indiquant les dates de production en 2016 et 2017”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *